Remplir le mur de son fort.


Vous n’apprendrez pas que votre victoire (en attaque comme en défense) en bataille de fort dépend beaucoup de votre placement, enfin du placement de votre équipe. Et quelques petits détails font souvent la différence, voyons le mur vide, ou remplis.

Déjà, rien à voir.

Oui, rien à voir, mais bon, voila sur quoi je tombe quand j’ouvre mon moustachu. A ce stade là du jeu c’est pas dingue ?

C'est pas abusé de telles bouses à mon niveau ?

C’est pas abusé de telles bouses à mon niveau ?

Bon, sinon, parlons du mur.

Oui, le mur, parlons en !

Alors prenons un schéma typique de bataille. Une attaque sur fort moyen, remplie (ça existe encore, mais c’est rare). L’attaque stationne à gauche comme ceci :

screen mur 1Ici donc une attaque banale à gauche où tout le monde s’est réuni pour taper les deux tours, aventurière et soldat.

Ici le mur n’est pas rempli, et voici ce qui se passe sur vos deux angles de tour exposé :

screen mur 2

Les pions blancs, pas moins de 70 fusils, symbolisent les tirs reçus par vos tanks. Ils auront beau être baraqués, l’aléatoire de l’esquive risque de ne pas suffire à les rendre utilisables plus de deux tours de suite. Ajoutez à ça les tirs critiques potentiels reçus… Vos tanks peuvent se recycler en fertilisant bon marché.

Voyons maintenant la différence avec un mur rempli :

screen mur 3

La visée automatique fait tirer les joueurs au plus près. un mur rempli répartis donc une tripotée de tirs (23 pour être précis, en jaune ici), sur les joueurs se trouvant sur le mur. Certes vos tanks aux angles prennent toujours 47 tirs. Mais on se rend compte que c’est déjà plus gérable.

Votre mur ne restera pas intact non plus, il convient de faire des remplacements de joueur pendant la bataille, depuis les tours ou l’intérieur du fort.

Lorsque vous attaquez, vous pouvez demander à une bonne partie des joueurs en jaune de pointer leur flèche de déplacement sur les tours, ils retrouveront leur visée du deuxième schéma.

 Bon, des fois, la faute à pas d’chances tout le monde meurt quand même à la fin, mur ou pas mur. Mais faites de l’artisanat si vous n’aimez pas le risque…

Pour « Ça Tire », Jojo l’Démago

Advertisements
Catégories : Uncategorized | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :