M9 (Death Valley)

Death Valley : Interview « Le vice caché »


SLAD, #2 du serveur Death Valley, a accepté de répondre à nos questions !

SLAD, #2 du serveur Death Valley, a accepté de répondre à nos questions !

Sur chaque serveur, il y a un cador, un mec (ou une gonzesse) en place, en haut du panier ! Mais ce qu’on oublie souvent c’est que juste en dessous il y en a un autre, et que juste en dessous… Bref on va rester pour aujourd’hui avec SLAD, le #2 de Death Valley ! Et il se dévoile pour vous !

Ça tire : Bonjour ! Avant toute chose, assieds-toi ! Ce doit être épuisant de courir autant après l’xp non ?

SLAD : Salut, c’est franchement plus épuisant pour le canasson que pour le cow-boy, mais j’accepte le fauteuil.

Ça tire : Ton histoire sur ce serveur elle a commencé quand et comment ? Tu y visais déjà le top ?

SLAD : J’ai débuté +/- 2 jours après l’ouverture du serveur, mais j’ai sévi sur presque tous les mondes depuis le M1.Et oui, j’ai décidé directement de jouer le top.

Ça tire : De mémoire, le #1 ça a toujours été le même ?

SLAD : Cow-boydu75 a dû prendre le lead vers le lvl 80, jusqu’au lvl 120, puis je suis passé devant quelques mois avant de retrouver ma place actuelle depuis quelques semaines.

Ça tire : Communiques-tu avec le champion du classement ? Vous stimulez-vous l’un – l’autre pour aller plus loin et plus vite encore ? Ou bien peut-être que c’est tendu entre vous ?

SLAD : Non, l’ambiance est super sur ce monde, d’autant plus que virgi (Cow-boydu75) et moi on se connait depuis un bail.Et on n’a pas eu besoin de se stimuler, l’objectif était clair pour tout le monde On a échangé quelques paroles à l’occasion pour se féliciter, et on se voyait sur les BDF, celles-ci représentant d’ailleurs mon principal objectif.

Ça tire : Très honnêtement, penses-tu qu’il a peur pour sa place ? Que TU lui fais peur ?

SLAD : Arrivé au lvl 120, on s’en fiche un peu de sa place à vrai dire, donc plus de stress.

Le classement "expérience" de Death Valley.

Le classement « expérience » de Death Valley.

Ça tire : A si haut niveau, comment ça s’entretient une place de ce type ?

SLAD : A tous les niveaux, faut faire de l’xp, donc les quêtes quotidiennes sont importantes, puis trouver les bons jobs avec bonus, ensuite le choix se fait entre les BDF ou les duels.

Ça tire : Une bonne journée pour toi c’est combien d’xp ?

SLAD : Tout dépend du niveau et des quêtes qu’on peut valider, c’est fort variable;Actuellement, je chasse plus l’xp, donc 2000 à 4500 xp/jour (BDF);en pleine lutte pour le classement, 10 à 15000 xp/j.

Ça tire : Le #1, en vrai, il a quoi de plus que toi ?

SLAD : Virgi est plus féminine

Ça tire : Le classement général, une histoire de portefeuille IRL alors ?

SLAD : Hélas oui, incontestablement, depuis les nouveaux mondes, c’est la carte bancaire qui fait la différence, mais à condition d’avoir déjà une grosse expérience du jeu.

Ça tire : Selon toi, depuis la V2 quel est le build bas niveau qui paye le mieux en xp ?

SLAD : Arf, c’est quoi la V2? J’ai toujours privilégié le build allround, aussi appelé build du noob, soit distribuer les aptitudes selon les quêtes à réaliser.

Ça tire : L’artisanat tu en fais aussi ou ça te freine ?

SLAD : L’artisanat m’a toujours gonflé, donc je n’en fais pas, mais j’imagine que ça peut freiner l’xp.

Ça tire : Le top il se joue plus facilement en ville ou en voyageur ?

SLAD : Tout dépend si on choisit l’option duel ou pas; idéalement il faut une ville pour disposer des magasins et du marché, mais rester hors-ville pour éviter les duels.Le style pigeon voyageur, mais perso, suis toujours resté dans ma ville, faut bien avouer qu’on reçoit moins de duels dans le top 10.

Ça tire : Un message à faire passer ?

SLAD : Ne jamais oublier qu’il s’agit d’un jeu, donc que le but est de se détendre et de s’amuser, tout en laissant les autres joueurs faire de même.

Publicités
Catégories : Interviews, Le vice caché, M9 (Death Valley), Tour des mondes | Poster un commentaire

Death Valley, Immersion au cœur d’une bdf !


Ce soir j’ai tenté d’en savoir plus sur ces terres arides et nominalement peu engageantes que sont les comtés de Death Valley. Las de tourner en rond et de ne fréquenter que des chats généraux vides à en pleurer j’ai mis ma plus belle tenue de buisson et me suis faufilé à une bataille de fort.

Après avoir longuement hésité je décide finalement de me glisser en défense. Je me dis que j’y verrai mieux du haut des remparts, les tours étant en général réservée à une élite. Je découvre les propriétaires du fort, la ville Rio Lobo de l’alliance « Zenfoirés ». Etant étranger aux coutumes de ce serveur je me fais discret et observe, je ne suis pas déçu !

Willow999BZH, une présence qui fait débat.

Willow999BZH, une présence qui fait débat.

Je tombe en pleine discussion houleuse, visiblement quelque chose ne tourne pas rond. Les uns parlent de mettre traître les autres, les autres se défendent auprès des uns de leurs intentions. N’y comprenant pas grand chose j’interroge une des sommités qui m’avoue d’abord n’y rien comprendre puis fini par me dire qu’il y a un soucis suite à une alliance ayant brusquement changé de camp. L’alliance en question « Les Revenants » est dirigée par Willow, et c’est surtout ce dernier qui semble poser problème. Un des membre de cette alliance controversée m’explique la raison de leur basculement. Selon lui l’ambiance en bataille se dégradait de trop dans le camp adverse, et leur venue aux coté des Zenfoirés est uniquement motivée par leur recherche de plaisir en batailles de fort.

Mais sur le chat de la défense les avis sont très partagés : faut il accepter ou non les Revenants ? Les avis fusent soudain une petite voix se fait grandissante et tente de ramener tout le monde à la raison « Y en a franchement marre des ‘on veut pas de lui’ ‘on aime pas sa sœur’ ‘son cheval est boiteux’ pitin, c’est qu’un jeu koi merde. » Calamity chanel écœurée finira par déserter la bataille. Le débat se recentre et visiblement c’est bel et bien Willow qui pose problème. Un espoir se dessine lorsque quelqu’un annonce « will va delete de toutes façons« , mais la tension remonte lorsque le Willow en question arrive pour de bon. Ses annonces ne suffisent pas à convaincre (« Moi je ne dirais rien ce soir, je vous laisse le temps de vous faire a l’idée […] mon seul souhait : détruire les walhalla« ).

Père Cuter, on me le décrit comme le meilleurs des généraux de cette alliance.

Père Cuter, on me le décrit comme le meilleur des généraux de cette alliance.

Timidement un petit niveau intervient « Bonjour je vais participer à ma 1ere bataille de fort merci de m’expliquer le déroulement et les règles du jeu« . Mais la problématique des « Revenants » semble trop importante, le petit aventurier n’aura aucune aide.

Mais l’heure de la bataille approche, les dernières validations se font, et Père Cuter, celui que beaucoup me décrivent comment leur meilleur leader en bdf entend parvenir à un retour au calme, « Je préviens suis pas d’humeur« . Quelques voix mécontentes se font entendre, ce sont les non-validés. L’un deux me confie  » Non mais la ça me prend la tête ces histoire, [c’est] le bordel toujours les même qui râlent et nous on attend d’être validés« . Il aura finalement gain de cause. Un autre n’aura pas cette chance mais bon joueur il me concède « J’ferai celle de demain, c’est pas grave« .

Ce soir ce sera finalement SLAD qui dirigera les opérations, et il met fin aux dernières bribes de débat quand au cas des « Revenants » : « ON PARLE DE TOUT ÇA APRÈS LA BDF SVP MERCI« .

La bataille commence, elle sera rude, 100 attaquants nous font face. Mais le fort sera sauvé, et tout le monde semble avoir passé une bonne bataille. Qu’adviendra-t-il des « Revenants » ?

Peut-être que ces pages vous en feront l’échos !

Pour « Ça tire », Jojo l’Démago, escrimeur de choc en repérage sur Death Valley.

Catégories : M9 (Death Valley), Tour des mondes | 4 Commentaires

Death Valley, première approche.


La lumière au bout du tunnel

Pour situer ma venue sur Death Valley essayons de schématiser…

Disons que je me suis pris une cuite du genre celle du samedi soir sur Bâton Rouge, le genre qui donne envie de continuer la fête et d’enchaîner les after, de sauver le moindre plan qui permettrait de prolonger l’euphorie, d’en venir à souhaiter que rien ne s’arrête jamais.

Il arrive qu’on ne dorme pas de la nuit durant ce genre de soirée. Le lendemain (dimanche donc pour ceux qui suivent) on est vaseux, le mal de crâne est sévère, on sait pertinemment que tout ce qu’on va essayer de faire sera foireux, le sommeil sera mauvais. Bref c’est la déprime, le bad (comme disent les mauvais garçons de nos jours). C’est dans ce contexte que j’ai vécu le serveur Colorado. Par peur de vous ennuyer (et parce que merde c’est pas le sujet) je n’aborderai pas ce triste dimanche ici !

Puis vient le lundi, le retour du boulot, les collègues qui demandent comment s’est passé le week end, enfin bref le retour à la vie normale. Et rapidement les conversations dévient sur la nouvelle du jour, le monde 9.

Ouais le monde 9, le serveur d’après, la suite logique, la continuité de ce qu’on a laissé inachevé. Cumulé à cette technologie de pointe qu’est la V.2 on se dit que bein tiens ça va passer comme un suppositoire à la Poste. Et là, première couille dans le cottage cette annonce de Shaw-les-marrons.

« Nouvelle version 2.0 […] UN MONDE aura l’exclusivité Lequel ?  […] le 9ème Monde » (Shaw, 06/10/2012)

Le M9, pas encore reconnu par ses parents et donc sans nom, était annoncé comme teneur de l’exclusivité de la V2. Les autres serveurs n’auraient donc pas droit à la révolution V2 ? Mais siiiiiiiiii, en vérité Shaw a confondu deux termes basiquement différents l’exclusivité et la primeur. Allons que celui dont la langue n’a jamais fourchetté lui jette la première pièce, ceci n’est qu’un détail et ne traduit aucunement le flou artistique entourant cette sortie hative de serveur.

100% premium ? Achat de points ? Peint en vert bonbon ? Avec option airbag en cas de dysfonctionnement ? Rien ne nous sera dit avant le lancement, si ce n’est qu’une vaste campagne de communication accompagnera le M9 qui s’appellera au final Death Valley. Et v’la-t-y pas qu’il ouvre le machin…

Atterrissage en douceur

Le lancement du M9, ou Death Valley, ou DV, s’est fait basiquement.

V………01 pépiteuse en chef du régiment des subventionneurs de serveur monte son « nouveau projet fabuleux » autour du délire James Bond (sa ville MI6 se hisse vite première au classement et elle prête très vite généreusement  des quantités ahurissantes d’objets nobles ou rares à ses disciples).

La ville Sacred (projet transplanté de Bâton Rouge) fait beaucoup parler d’elle en rassemblant les duellistes motivés et en envoyant aimablement bouler toutes les victimes mécontentes. Aujourd’hui, après avoir été transformée entretemps en repaire de tanks BDF, sacred a été abandonnée par ses principaux fondateurs & habitants.

Une curiosité amusante sur ce serveur, Le Petit Séminaire, ville à thème, regroupant à la fois les joueurs les plus fervents croyants et les pires calembours (de Père Cuteur à Mère Douille). Le Petit Séminaire fut un temps considéré comme l’alternative duelliste aux Sacred, puis se fraya un chemin comme déclencheur de batailles de fort avant de s’eparpiller entre les deux options. A ce jour le petit seminaire continue de prêcher, même si certains de leurs membres semblent être parti en mission divine sous d’autres toits.

On notera également la transplantation inter-serveur de l’alliance βlack qui malgré de sombres prédictions semble toujours active.

Tapis dans l’ombre je continue mon exploration de ce monde.

Pour « Ça tire », Jojo l’démago, envoyé spécial en mission scred sur D.V.

Catégories : Expressions libres, M9 (Death Valley) | Un commentaire

Propulsé par WordPress.com.